Chronique cartographique en territoires figurés et poétiques

Archives pour le mot-clé : M.Ramaré

Parfois l’ivresse

Dans la solitude de cette station, bateau ivre, seule en ce jardin. L’homme à moitié sourd depuis l’âge de 6 ans maquille le ciel en jaune. Ce fantôme se prend pour un clown, rapace à flanc d’abîme, oiseau égaré de mes souvenirs… Muriel Ramaré

Écriture pigmentée

Ah ! Que le temps vienne/Où les cœurs s’éprennent* Tronc noueux. Cicatrices indélébiles. Larmes de sèves. Je me tiens immobile sous un tilleul aux feuilles vert de gris. Je m’enivre du parfum entêtant des akènes bruissant au vent et du chant des oiseaux. Joyeuse sarabande de printemps. Vert sombre. Vert tendre. Vert topaze. Vert amande. Le vert est partout. Mon regard lire la suite...

Un mouvant tableau

Je venais tout juste d’avoir 30 ans. J’avais passé les dix dernières années de ma vie enfermé, entre mon petit studio du 3è arrondissement et mon bureau. Je n’avais pas vécu. Ou si peu. Juste la vie des autres dans les romans que je dévorais par dizaine à la bibliothèque de mon quartier. Parfois le dimanche j’allais me promener dans lire la suite...

Soudain l’orage

Nuit noire. Le vent se lève. Les branches craquent. Un torrent de pluie s’abat violemment sur la ville. L’eau monte dans les rues. Bien au chaud derrière la fenêtre de mon atelier je regarde indifférent ce déferlement de fureur. Des éclairs lumineux déchirent le ciel. Au loin j’entends le grondement s’amplifier de la rivière devenue torrent. Un coup de tonnerre, lire la suite...