Lituanie 5, fuguer

Isabelle Vincent, mai 2018

Fuguer est une fatigue. Tu as les yeux cernés, la gorge asséchée, le corps qui vacille, pire tu deviens aigrie. Tu tournes en rond et t’épuises vainement. Je reste assis à terre, dans l’ultime pièce en enfilade. Nous nous sommes énervés à l’abri d’une bâtisse abandonnée, je songeais à une autre vie, nous aurions parcouru les étages en riant, les fenêtres auraient claqué, le soleil aurait traversé les espaces vides de ce bel endroit de pierre albâtre. Il n’en fut rien.

Catherine Robert