Nomades

Projet : Ailleurs

Se repérer dans la ville. Suivre les trottoirs et leurs taches sombres – celles de rousseur qui ombrent ma peau au réveil avant de masser, lisser jusqu’à éclairer. Aujourd’hui je suis nomade ; je suis l’hirondelle devenue rare sur nos territoires chimiques ; je suis le loup hors de la meute, il a faim, il frôle les banlieues, il est l’indésirable.